•  

     

     Une déchirure massive de notre espace temps s'est produite en Russie.il sens passe des choses bizarre dans notre ciel depuis un bon bout de tant ? Des scientifiques russes ont déclarés être en état de choc aujourd'hui, après avoir examiné le rapport préparé par l'Agence spatiale fédérale (FKA / RKA) qui dit que le "tissu" de notre Terre "vortex espace-temps" a été "déchiré" [photo en haut à gauche], la semaine dernière plus Ekaterinbourg (aussi connu comme Ekaterinburg), la plus grande ville dans les montagnes de l'Oural en Russie, et le quatrième dans toutes le pays.Cette déchirure massive de vortex de notre Terre espace-temps a été vu par des centaines de milliers d'habitants Ekaterinbourg qui a photographié et filmé cet événement .

     

     

    L'existence d'un vortex d'espace-temps autour de notre planète Terre [2e photo de gauche] a d'abord été postulée par le grand physicien théorique d'origine allemande qui a développé la théorie de la Relativité Générale, Albert Einstein (1879-1955), et qui a récemment été confirmée pour la première fois dans l'histoire par des scientifiques travaillant sur l'espace des États-Unis la plus longue du projet en cours d'exécution dans l'histoire de la NASA (depuis 1963) appellé le Gravity Probe B. 
    Selon l'Université de Stanford physicien Francis Everitt, principal investigateur de la mission Gravity Probe B, «L'espace-temps autour de la Terre semble être déformé comme la relativité générale prédit." Clifford Will de l'Université Washington à St. Louis, et un de la population mondiale experts de haut niveau dans les théories d'Einstein, dit encore de ces nouvelles découvertes par la Gravity Probe B que, "C'est un résultat épique. Un jour, ce sera écrit dans les manuels scolaires comme l'une des expériences classiques de l'histoire de la physique. " 
    lorsque je vous disais qu'il avait la technologie de voyage dans le temps ,quand on s'est courbé le temps et créer des vortex ce n'est pas pour la beauté du phénomène nous sommes au moyen âge et eux au 23 e siècles pour que vous compreniez la technologie qu'ils possèdent elle dépasse de très loin ce que vous pouvez imaginer une année militaire représente 24 ans d'avance sur le civil et nous avons 24 ans de retard sur eux 24*24 donne 576 ans d'avance sur notre société ,pour rappel toute science est un moyen orienté vers une fin le moyen c'est la connaissance et la fin c'est le contrôle .....R James

     

     


    10 commentaires
  •  

    3425873459_6d4cbab564

    Tous deux écrivains et journalistes, Guy Breton et Louis Pauwels se sont richement documenté pour réaliser cet ouvrage de quelque 160 singulières histoires.
    Ce travail de plusieurs années de recherche et de collection de documents originaux nous offre un très intéressant résultat. Voilà que des personnages célèbres tels que Victor Hugo, Louis XIV, Charles Dickens ou Charlemagne sont les héros de récits bien insolites.
    Quelques exemples… L'impératrice Eugénie, femme de Napoléon, retrouve l’endroit où est décédé son fils en plein milieu de la jungle en suivant l'odeur de son parfum. Victor Hugo organise des séances de spiritisme. Charlemagne, envoûté par un étrange anneau, se prend successivement de passion pour une jeune femme, un archevêque et, finalement, un lac… André Malraux rend visite à une voyante qui, à partir de la photo d'un fragment de tissu, décrit avec précision différents évènements de la vie d'Alexandre le Grand… Louis XIV se rend dans une petite église de Provence où repose, depuis plus de 300 ans, le corps d’une femme sans le moindre signe de décomposition. Une religieuse rencontre le fantôme de Toulouse-Lautrec… Charles Dickens dicte, de l'au-delà, la fin de son roman inachevé « Le mystère d’Edwin Drood »…
    Et ce n'est là qu'un mince échantillon de toutes ces mystérieuses, surprenantes histoires qui nous sont contées au travers d’un large ensemble de thèmes : Contacts avec l’au-delà & Les grandes figures & Possession, magie et sorcellerie – Visions du futur & Les grands bizarres & Les prodiges de l’esprit – Le corps, cet infini & Des fantômes parmi nous & Faits insolites et inexplicables – Les grands illuminés & Des êtres venus d’ailleurs – Les grands mystères – Présences dans l’invisible & Etranges faits divers.
    Publié en deux tomes, cet excellent recueil est écrit avec finesse et bon nombre de détails. Plus encore, les auteurs ont pris la peine de nous offrir, sous forme d’une interview, les questions – réponses destinées aux plus sceptiques. Ainsi, si Guy Breton et Louis Pauwels sont tout à fait convaincus de la véracité de ces différents évènements, obtenus de source sure selon eux, ils nous donnent néanmoins accès aux aspects réalistes et répondent aux interrogations qui nous viennent spontanément à l’esprit.
    Pour les amateurs d'Histoire française comme pour les amateurs de chroniques de l'étrange, ce livre est un réel bijou. Libre à chacun de se faire sa propre opinion, et je vous invite à vous faire la vôtre. Les auteurs ont habilement recréé l'ambiance de chacun de leurs récits, quelle qu'en soit l'époque. Preuves à l'appui, ils nous donnent une description précise des évènements.


    Extrait:


    2771726920_1Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la station thermale à la mode, c'est Baden-Baden. Bien prise dans son écrin naturel, entre Rhin et Forêt-Noire, le blanc Kurhaus voit défiler sous ses colonnes l'aristocratie, la grande bourgeoisie française et les s artistes les plus célèbres du Second Empire ... Les eaux riches en sodium guérissent aussi de l'ennui, aidées par les meilleurs orchestres, les potins et les intrigues d'une véritable petite cour, tellement plus légère que celle de plus en plus bigote et compassée des Tuileries. Dans les salons du faubourg saint-Germain, il n'est pas un homme d'esprit qui ne se pique tout connaitre des princes de Bade, de leurs amours, de leurs manies, de leurs légendes ... En voici une surtout qui fait florès ...

    Vers la fin du mois de janvier 1852, le grand-duc de Bade Léopold ressent une violente attaque de goutte. Il est cloué sur son lit, mais les médecins assurent que son affection n'est pas dangereuse. Son Altesse est robuste, Son Altesse n'a que soixante et un ans. Son Altesse pourra chasser le renard autour du Titisee, avant quelques semaines. D'aucuns suggèrent de publier un bulletin de santé. Ridicule ! disent les médecins. Pour un accès de goutte ?..

    Partout, cependant, au château, à la cour, parmi le bon peuple badois et les mondains français bien informés, c'est l'anxiété. « Le grand-duc ne se relèvera pas de sa crise, entend-on dire sous le manteau. Avant trois mois écoulés le grand-duc sera mort. » Les plus prévoyants apprêtent déjà leurs habits de deuil et les plus cyniques conjecturent le jour exact de sa mort.

    - C'est du délire ! disent les médecins, au château. La goutte n'a jamais tué personne. Le ridicule, par contre !..

    - C'est fatal! répond la rumeur publique et privée. Le grand-duc, hélas! va mourir, puisque la Dame Blanche est apparue au château ... 

    La Dame Blanche! Autrement dit un fantôme, une apparition maléfique ... en plein XIXe siècle scientiste et alors que le chemin de fer vient de faire son entrée dans la petite capitale !..

    - A-t-on pu la photographier? hasardent les sceptiques en évoquant les perfectionnements des plaques sensibles ...

    - Inutile! rétorquent les plus crédules, puisqu'on a son portrait, d'une fidélité absolue ...

    Le portrait de la Dame Blanche a longtemps trôné dans le salon du grand-duc qui, passé la soixantaine, l'a expédié au fond d'un garde-meuble. Pour se délivrer du mauvais œil.

    Ecoutons un témoin français de l'époque, qui a eu la chance de voir le portrait qui mesurait un mètre vingt de haut: 

    « Sur un fond obscur se détachait une figure d'une admirable beauté. Elle était pâle, et ses lèvres, d'une grâce enchanteresse, s'entrouvraient comme une fleur de pourpre au milieu d'un bouquet de lis. Ses cheveux, d'un noir de jais, étaient relevés et noués dans une coiffure du XVe siècle. Un écusson, au-dessus duquel deux ours soutenaient une couronne de comte, brillait dans un coin du tableau ... Mais tout son charme consistait dans les yeux, fixes et pénétrants, avec lesquels la dame regardait... Sous d'épais sourcils d'un arc irréprochable, une clarté singulière lançait des rayons qu'on ne pouvait éviter. Une force magnétique ramène vers ce front de marbre, abritant ces deux lampes funèbres. De quelque part qu'on regarde, on est inquiété, tourmenté par ces deux étincelles immobiles et pénétrantes ... » Va pour le ampoulé de l'époque! Voici maintenant la tragique histoire de la Dame Blanche du duché de Bade.

    Il Y avait une fois un jeune margrave de Bade, aussi beau que bon, aussi intelligent que sage. Ni l'amour de ses parents ni l'estime de son entourage, toutefois, n'arrivaient à chasser en lui une mélancolie insurmontable.

    - Allez, mon fils, étudier les hommes en leurs divers pays! lui lança un matin son père en le bénissant.

    - Mais rapportez votre cœur de votre voyage, ajouta sa mère, car n'oubliez pas qu'un fils respectueux doit faire bénir son hymen par son père et par sa mère, et qu'un prince de Bade n'offre pas son blason dans un bouquet!..

    Le jeune homme fit ses paquets, dérouilla son épée et s'en fut, vers les Midis d'abord. Mais la gaieté des régions de soleil ne fit que verser un peu plus de tristesse dans son cœur et il gagna bientôt les pays du Nord dont les paysages nostalgiques lui parlaient bien davantage à l'âme.


    Un jour, il arrive au Danemark. Au terme d'une course de toute une journée, il s'égare, alors que la nuit tombe ... Après avoir beaucoup erré, il se décide à demander l'hospitalité dans un beau château qui s'élève au bord d'un lac. Sur la terrasse, en surplomb d'un étang romantique, une belle jeune femme prend le frais, en compagnie de ses deux enfants. C'est la belle comtesse Olamünde. 

    Toujours dans le de l'époque:

    En posant le pied sur la terrasse et en apercevant aux derniers reflets du soleil couchant la comtesse, assise et fouillant du regard les espaces infinis, le jeune margrave sentit une source jaillir en lui. Une voix secrète lui dit: «C'est elle que tu cherchais! » Par une révélation instantanée, il comprit que le secret de sa tristesse était là, et que toute sa mélancolie était le désœuvrement de son cœur. Désormais, il allait vivre ...

    Allons! Il Y a quelque chose d'enchanté au royaume de Danemark! Et jamais passion ne fut plus foudroyante que celle-là ... La comtesse Olamünde était veuve, mère de deux charmants bambins et fort ambitieuse. De descendance royale, mais éloignée du trône, elle vivait dans l'obsession d'y remonter un jour. Elle accueille le jeune homme avec un détachement amène, un empressement juste assez distant pour multiplier par vingt la force de son coup de foudre.

    Hypnotisé, balançant tout au long des jours et des nuits entre l'espoir et l'affliction, celui-ci reste quinze jours au château. Sans consentir à descendre de ces nuées que la comtesse fixe le soir, d'un regard embrasé. Las! il lui faut bien redescendre sur terre et retourner vers ses vieux parents. Tourments, larmes, aveux ...

    - Madame, j'ai fait un rêve trop beau ... dit-il en prenant congé. Ah ! Le plus beau jour de ma vie serait celui où je vous ramènerais margrave de Bade, dans le château de mes pères !...

    A ces mots,les yeux sombres d'Olamünde lancent des flammes.

    - Et qui donc peut empêcher la réalisation de ce beau rêve? interroge-t-elle, avec un feu contenu ...

    - Hélas! répond le jeune homme, il y a deux paires d'yeux qui s'opposent à ce bonheur. Tant que ces quatre prunelles réfléchiront l'azur du ciel, notre union est impossible.

    - Et si ces yeux s'éteignaient? demanda la comtesse, d'une voix tremblante.

    - Vous seriez alors ma femme, souffle le duc.

    - Je serai donc duchesse de Bade! s'écrie la comtesse,transportée ...

    - Oui, comtesse, dit-il, vous serez margrave !.. Adieu, hélas ! mais je reviendrai au jour triste et béni où ces quatre yeux se seront éteints.

    A la fois brisé et joyeux, le jeune homme rentre au duché. Des mois passent. Le fier cavalier qui franchit un beau jour les limites du duché, en route pour le Nord, n'a rien du jeune homme un peu évaporé qui l'avait quitté des mois auparavant. Cette fois, il repart très droit sur sa selle, conquérant et l'œil allumé. Des voyageurs effarés l'entendent rire avec éclat quand il éperonne son cheval, avec, pour seule boussole, les yeux d' Olamünde ...

    A une lieue du château, il rencontre le vieux majordome qui l'avait si bien accueilli lors de sa première visite. Il est en deuil et marche la tête basse en portant un paquet sous le bras.

    - Où allez-vous, ainsi? lui dit-il, saisi d'un sombre pressentiment.

    Le vieux serviteur se tait. ..

    - Mais qu'avez-vous donc? lance le jeune duc, plein d'impatience. Et où est votre maitresse?

    Sans relever la tête, le majordome murmure :

    - La comtesse vous attend, monseigneur !

    Pour être plus présentable, le margrave fait halte dans une auberge proche du château.

    - Ne vous arrêtez pas si près du but! lance l'aubergiste terrifié, en le voyant.

    Saisi d'épouvante, il repart au galop. Bientôt, il franchit d'un bond la porte du château, faisant sonner les fers de sa monture sur les dalles du perron. Le parc, la cour, les vestibules et les corridors sont déserts. Quatre à quatre, il grimpe l'escalier qui mène aux appartements de la comtesse. Dans sa chambre, obscurcie, les rideaux sont tirés et les volets clos. « Repose-t-elle, morte, derrière le baldaquin de son lit ? » se demande le prince ... Saisi d'une angoisse folle, il écarte les voiles. Olamünde git sur sa couche. Elle respire faiblement. Quand elle le reconnait, elle se dresse et pousse un cri ...

    - Salut à la margrave de Bade! dit le prince en fléchissant le genou. .

    Olamünde, alors, se jette sur lui, l'étreint et murmure :

    - C'est toi c'est toi, mais comme tu viens tard!

    Sur son visage, les yeux se sont creusés et une pâleur mortelle a envahi ses traits.

    - Olamünde, mon amour, êtes-vous malade? Répondez! dit le prince.

    Elle éclate d'un rire lugubre, et répond:

    -Je vais guérir, oh ! je vais oublier!

    - Qu'est-il donc arrivé?

    - Tu ne le sais donc pas? Viens, mon fiancé, fuyons !.. Je te le dirai en route, car je suis ta fiancée, n'est-ce pas ?.. Plus rien ne s'oppose désormais à ce que tu sois mon époux ? Ces yeux qui te faisaient si peur se sont éteints pour jamais !

    - Grâce au ciel, comtesse, dit le duc, ces yeux-là contemplent toujours le monde. Mais, à présent, ils acceptent que tu sois ma femme !...

    - Qu'est-ce à dire ?... Ces yeux, ces flammes terrifiantes sont encore en vie, et tu les as vues ?

    - Que voulez-vous dire, pour l'amour du ciel?

    - Rien, rien ... fuyons !... Entends-tu ton cheval hennir d'impatience?

    Et la comtesse entraine avec terreur le margrave dans l'escalier. Le jeune homme empoigne aussitôt la bride de son cheval, lui-même gagné par la peur de sa fiancée. Mais au moment de l'installer en croupe, il s'écrie:

    - Nous allions oublier vos chers enfants, madame!

    A ces mots, Olamünde fixe sur lui des yeux égarés ...

    - Tu réclames mes enfants ! N'as-tu donc pas dit que leur regard ne pouvait tolérer notre bonheur ?

    - C'était, madame, les yeux de mes parents seulement, que je redoutais ... Aujourd'hui, mon cher père et ma chère mère consentent à notre mariage !

    - Enfer! siffle la comtesse. C'est impossible, tu mens !...

    Ce serait donc en vain que j'aurais été une mère dénaturée ! ...

    A ces mots, le pauvre jeune homme comprend tout. Pour être à lui plus surement, elle a tué ses enfants. Horreur et sacrilège !... Elle a beau se cramponner aux mains puis à la selle du prince, celui-ci, les yeux fixés au ciel, la repousse du pied en se signant. Glacé d'épouvante, il laboure de ses éperons les flancs de son cheval et s'enfuit. Le chemin contourne le château et le malheureux est obligé de repasser devant le petit lac qui baigne la terrasse où Olamünde était assise lors de leur première rencontre. La brise du soir lui apporte ce cri déchirant:

    - Margrave de Bade! Il y a malgré toi un pacte de sang entre ta race et la mienne! Je suis à toi pour l'éternité !...

    En une image confuse, il voit la comtesse lui tendre les bras et s'élancer, comme pour l'entrainer avec elle, dans ces flots qui vont l'engloutir ...

    C'est un pauvre hère prostré que le cheval ramène au château familial. On le fait s'aliter. Il tombe aussitôt dans une langueur dont il ne sortira plus. Malgré le chagrin et la tendresse de ses parents, qui tentent de le persuader qu'il est la victime d'un mauvais rêve. Pour dernière faveur, il demande qu'on envoie chercher au Danemark le portrait de celle que tous désormais appelleront« la Dame Blanche »... . .

    Il fait placer le portrait près de son lit et affirme, un matin, qu'elle lui a rendu visite. Quand son père cherche à le rassurer, il lui dit:

    - Vous aussi, vous la verrez, mon père !

    Peu de temps après, il expire.

    Et en effet, quand le vieux duc meurt quelques années après son fils, il assure avoir vu également, dans les couloirs du château, le pâle fantôme de la comtesse Olamünde ...

    Tant que la maison de Bade durera, l'ombre fatidique ne dérogera jamais à son rôle d'augure. Trois fois encore après la maladie du grand-duc Léopold, elle se manifeste au détour des corridors du château. Quant au grand-duc lui-même, qui s'était mis au lit fin janvier, pour une crise de goutte que l'ensemble des médecins qualifiait de bénigne, il meurt ponctuellement début avril, peu de temps après sa rencontre avec la Dame Blanche.

    Pour ne pas faire mentir, en pays de Bade, la tradition nationale !.

     http://ad-patres.over-blog.fr/article-65509810.html


    votre commentaire
  • pas besoin de prendre l'avion pour faire un beau voyage venez voir ce site magnifique 

     http://www.juste-pour-voir.net/20101116Petra/

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Evergreen Aviation, l’une des plus grandes compagnies aériennes, reconnaît avoir passé des contrats pour les chemtrails et la modification climatique avec l’US Air Force

    http://911nwo.info/wp-content/uploads/2008/01/chemtrail1.jpg

    http://911nwo.info/wp-content


    Posted 22 mai 2011 — by ledbusqueurdebombes
    Category nouvel ordre mondial

    Jusqu’ici, les « chemtrails » relevaient plutôt du domaine vague (et méprisé) des « théories du complot », en dépit du fait qu’un congressman américain du nom de Dennis Kucinich les avaient clairement mentionnés dans un projet de loi intitulé Space Preservation Act, qui fut comme par hasard rejeté par une majorité de parlementaires. Cette fois-ci, plus moyen de nier, une grande compagnie aérienne américaine Evergreen International Aviation l’admet officiellement sur son propre site Web… L’auteur de l’article que nous avons traduit mentionne également d’autres faits intéressants concernant la modification climatique (laConvention ENMOD avait en son temps, 1976, pourtant interdit ce genre d’activité…), la capacité de déclencher des tremblements de terre (toutes ces choses relevant bien sûr habituellement du « conspirationisme »), etc…


    Evergreen Aviation, l’une des plus grandes compagnies aériennes, reconnaît avoir passé des contrats pour les chemtrails avec l’US Air Force


    NDLR: Le clip vidéo que j’ai déjà lié à cette page était un film promotionnel publié par Evergreen Aviation, montrant son Supertanker pulvérisant toutes sortes de substances. Le narrateur se vantait des capacités de l’engin, y compris la restauration de plancton dans les eaux ravagées par le pétrole, en plus du confinement des déversements de pétrole, de la lutte contre les incendies, et d’une foule d’autres applications.

    Récemment, le clip a été retiré et toutes les vidéos YouTube mentionnant Evergreen ne citent maintenant seulement que les moyens de lutte contre les incendies de l’engin par pulvérisation d’eau ou d’un produit ignifuge.

    Toutefois, d’autres applications du Supertanker restent affichées dans la rubrique « Marchés » sur le site Web d’Evergreen, comme indiqué ci-dessous.

    Par Joan Biakov

    Sur leur propre site Web, dans la section « Markets » (marchés) pour leur nouveau Supertanker, ils déclarent sans ambages que la « modification climatique » se trouve parmi d’autres services intéressants.

    Extrait tiré directement du site Web d’Evergreen Aviation :

    MARCHÉS:

    • Lutte contre les incendies
    • Confinement des déversements de pétrole
    • Modification climatique
    • Décontamination biochimique

    Le Supertanker d’Evergreen ne se limite pas à la lutte contre les incendies. Ce sera un véritable avion utilitaire, avec la capacité d’être configuré pour des applications différentes dans un court délai. Cette avion multimission peut assumer des missions de sécurité et environnementales sensibles. Les capacités exceptionnelles de largage de l’avion, son temps de maintien en l’air au dessus d’une zone déterminée, et sa taille, en font un outil idéal pour effectuer des missions de sécurité intérieure difficiles, capable de neutraliser les attaques chimiques contre des installations militaires ou de grands centres de population, et aider à contrôler les grands déversements de pétrole désastreux dans l’environnement.

    En outre, le pont supérieur du Boeing 747 offre plus de 200 pieds carrés d’espace qui pourraient être utilisés comme centre de commande et de contrôle. EIA possède un numéro d’exemption 1870C FAA qui permet le transport d’un maximum de cinq personnes qui sont membres de l’équipage à l’étage supérieur. Cette zone est capable de fournir de l’espace pour les composants de commande et de contrôle qui aideraient à la cartographie sophistiquée, à la surveillance des incidents et communication vidéo/relais descendant qui pourrait nécessiter du personnel supplémentaire au-delà de l’équipage requis.

    Quels aéroports utilisera Evergreen pour son Supertanker?

    Evergreen pilotera cet avion depuis n’importe quel aéroport important avec suffisamment d’espace au sol pour contenir l’appareil. Il s’agit notamment des bases civiles, des bases mixtes civiles/militaires, et des bases militaires accessibles. En règle générale, les exigences de longueur de piste pour le supertanker Evergreen sont de 8000 pieds.

    Le Supertanker permet t-il de lutter contre les incendies la nuit, alors que c’est le moment où il sont le plus vulnérable?

    Le Supertanker utilise de l’avionique de pointe et vole à des altitudes hautes, plus sûres, qui permettront aux services d’incendie de lutter contre les incendies pendant la nuit, alors qu’ils sont moins virulents.

    Y a t-il d’autres marchés pour le Supertanker Evergreen? Peut-il opérer de façon mondiale?

    Evergreen étudie d’autres applications pour le Supertanker. Le confinement des déversements de pétrole, la décontamination chimique, et la modification climatique, sont tous des marchés potentiels pour cet avion. Comme l’appareil est pressurisé, le Supertanker Evergreen a la capacité de n’importe quel Boeing 747. Cela permet à l’avion de se déployer dans n’importe quel endroit du monde.

    Si vous voulez lire vous-même sur ce sujet, allez simplement sur gibiru.com, faites une recherche pour « Weather Control », puis commencez à cliquer sur les liens qui se présentent. Vous trouverez peut-être ceci aussi surprenant que moi. Voici en résumé de quoi il s’agit:

    Le contrôle climatique est-il une réalité?

    Oui.

    Possédons-nous la technologie pour créer un ouragan, ou une tornade, ou des tremblements de terre?

    Oui.

    Qui possède cette technologie?

    Les États-Unis et la Russie. Mais la Russie a mis la technologie sur le marché.

    Quelles sont les technologies spécifiques/techniques qui peuvent être utilisées pour modifier les conditions météorologiques et créer des tempêtes?

    Il y en a plusieurs.

    Les lasers à haute énergie peuvent être dirigés dans l’atmosphère, ce qui produit de l’oxygène libre (O2), ceci combiné avec l’hydrogène pour produire du H2O – de l’eau. Les lasers basés dans l’espace sont encore plus efficaces, et peuvent également produire de l’O3 (ozone), tout en produisant de l »eau dans l’atmosphère. L’eau est l’élément le plus essentiel dans les conditions météo. Sa quantité, à un moment et à un endroit donné, peut produire des changements du vent, de la pluie (évidemment), de la neige, mais une utilisation intelligente de celle-ci peut créer une tornade, ou, au dessus de l’eau, un ouragan. Au dessus de l’eau chaude de l’océan, elle produit un ouragan très puissant, et si elle est produite dans la bonne position au bon moment, les vents dominants vont la transporter où vous voulez qu’elle aille.

    Mais beaucoup plus efficace que cette technologie est le projet HAARP en Alaska. Celui-ci utilise les VLF (Très basses fréquences), des impulsions d’énergie rebondissant sur l’ionosphère pour créer des conditions météorologiques extrêmes partout dans le monde qu’ils souhaitent pour le diriger. La Terre a une fréquence de résonance fondamentale de 7,83 hz . Tout ce qui fonctionne à une fréquence inquiétante que les risques de tous les aspects de la terre. Météo, tremblements de terre, etc Cela dépend de la quantité d’énergie produite. HAARP produit 1,7 gigawatts.

    Voici quelques citations intéressantes à ce sujet que j’ai trouvé sur un des sites que j’ai visité…

     

    Source: forbiddenknowledgetv

    http://infoguerilla.fr/    http://sos-crise.over-blog.com/article-evergreen-aviation-grande-compagnie-aerienne-reconnait-avoir-passe-des-contrats-pour-les-chemtrail-74499561.html


    2 commentaires
  •  retrouvez nous sur les medievales d'andilly tout prochainement avec les chevaliers d'avalon

     http://www.leschevaliersdavalon.ch/levee_de_l_ost.htm

     

      

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires