• hypothèse d'un peuple intraterrestre

        Pour notre information, et spécialement à destination de ceux qui fréquentent les grottes et les sous-terrains n'importe où sur la Terre - cette précision est importante- il nous faut rassembler les informations sur un peuple qu'il est très dangereux de côtoyer, et séparé en 2 composantes : les Téros, carrément hostiles, cherchant un pouvoir excessif, et les Déros, sensés calmer les Téros en permanence.


    Ce qui suit est à ajouter à ce qui a déjà été publié sur l'île de Malte dans ce blog, à ce niveau.


     

     


     

     

    malte hypogée d' Hal Sflieni malte03

     

     

    Les Teros de l'île de Malte










    Voici la magnifique et inclassable Hypogée d'Hal Safienti; dessous vivent les Teros





    L'histoire qui suit est entièrement tirée d'un autre site (lien à la fin); c'est pourquoi les commentaires qui n'en faisaient pas partie sont données par l'auteur, et sont en bleu dans le texte.

     

    A quelques km de la ville de Valleta, à Malte, se trouve le petit village de Casal Paula. En l'an 1902, des ouvriers qui creusaient un puit tombèrent littéralement dans la terre.

    Ce qu'ils découvrirent (ou plutôt redécouvrirent) était une série d'anciennes caves, dont la plupart étaient taillées directement dans la roche, qui descendait dans la terre et sur 3 niveaux inférieurs.

    Ces catacombes sur plusieurs niveaux devinrent connus sous le nom de "l'hypogeum de Hal Saflieni", nom de la rue sous laquelle ils les découvrirent. Hypogeum est un nom latin signifiant une "structure sous-terraine".


    Près du sol de la dernière chambre, au troisième et dernier (officiellement reconnu) niveau de ces anciennes catacombes, se trouvent certaines chambres mortuaires, comme on les appelle. Elles n'offrent qu'une surface de quelques mètres carrés à peine, sont situées à même le sol, et l'on doit se mettre à genoux, voire même à terre, ne serait-ce que pour regarder à l'intérieur.


    malte--hypogee-et-sous-terrains-d--hal-saflieni----malte04.jpgCes "chambres mortuaires" sont juste assez larges pour que quelqu'un puisse y ramper. Il circule depuis des années des rumeurs sugggérant que l'une de ces chambres motuaires ne finit pas, mais continue bien au-delà, vers d'autres cavernes plus profondes et inexplorées.


     

     

     

    Ci-contre: de chambre en chambre sous l'hypogée d'Hal Safienti


    D'après certaines sources,  le passage sous-terrain et la chambre furent décrits il y a des années dans un article paru dans le numéro du mois d'août du magazine National Geographic. L'article en question indiquait ce qui suit à propos de diverses personnes ayant disparu dans ces catacombes sans laisser de traces: 


    "De nombreux passages sous-terrains, y compris d'anciennes cattacombes, font aujourd'hui partie des fortifications et du système de défense de l'île.

    Des vivres sont conservées dans de nombreux tunnels; d'autres sont des abris contre les bombes. Certaines des zones sous-terraines situées sous Valleta servirent de résidence pour les pauvres.


    Des hommes préhistoriques construisirent des temples et des chambres dans ces sous-terrains.

    Il y a des années, il était possible d'aller d'un bout à l'autre de Malte par ces sous-terrains.



    Mais le gouvernement ferma les entrées de ces tunnels après que écoliers et leurs enseignants en voyage d'étude se perdent dans le labyrinthe et ne reviennent jamais."




    cranes Crânes très allongés vers l'arrière conservés a

     

     

     

     

     

    Ci-dessus: crânes anciens de Teros retrouvés au nombre de 30000 et conservés au début du siècle passé au nombre de 7000 au musée national de Malte, à la Valette. Depuis, ils ont curieusement disparus. Rappelons que les très puissants "skulls and bones"  s'approprie ce genre de relique pour ses intérets.   lire l'article : les crânes dolicocéphales du Perou de Malte et d'ailleurs.


     

     

     

     

     


     

    CRANES-TEROS--http--projectavalon-net-Klaus-Dona-2-html-2d8.jpg

     

     

     

     

     

     

    Les teros des profondeurs sont représentés ici par ces deux statuettes (au-dessus, sur la photo); elles sont âgées de 17 000 ans.

    L'être humain de la surface n'est pas seul sur la Terre, depuis des temps immémoriaux.

    Mais lisons ce qui suit ...

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'histoire est en fait plus importante que le National Geographic ne l'indique. D'autres sources indiquent que près de 30 enfants disparurent dans ces catacombes lors de ce voyage d'étude, et que lors de la découverte initiale de l'Hypogeum furent également découverts près de 30000  squelettes d'hommes, de femmes et d'enfants (victimes de l'ancien sacridice aux "dieux du monde souterrain" perpétré par une ancienne race néolithique)    ndlr : il semble que cette info tirée de ce site centerblog ne tienne pas compte qu'il s'agisse ici plutôt des restes des sacrificateurs que des sacrifiés, car les crânes de ces gens sont très différents des nôtreset l' Hypogeum était destiné à leur dévotion.




    Rendez-vous avec la Terreur pour une employée de l'ambassade britannique à Malte:




    Dans un article écrit par Miss Lois Jessup, à lépoque employée de l'ambassade britannique et plus tard secrétaire du NYSIB, paru dans un vieux numéro du magazine Science Frontière (en anglais: Borderland Science) de Riley Crabb's, publié par la BSRF et plus tard repris par dans son intégralité dans le livre du Dr.Allen "Enigma Fantastique", on peut lire ceci:



    malte-hypogee-d-hal-saflieni-----------malte01.jpg

          "Miss Jessup déclara avoir visité Malte et l'Hypogeum, une première fois avant la tragique disparition des enfants, et une autre fois peu après. Elle décrivit comment, lors de sa première visite des catacombes, elle convaninquit le guide de la laisser examiner l'une de ces fameuses chambres mortuaires près du sol de la dernière chambre, dans le troisième soubassement, la "fin" supposée de la visite de l'Hypogeum.


           


    Ci-contre: l'hypogeum d'Hal Safienti, partie accessible à tout public


     

     

     

     

    Le guide semblait savoir quelque chose qu'elle ignorait, mais consentit finalement à lui dire qu'elle pouvait entrer " à ses propres risques" ...


            Ce fut ce qu'elle fit, bougie à la main et sa ceinture défaite utilisée comme corde de guide pour ses amis qui la suivaient, rampant dans le mince passage pour finalement déboucher dans une grande caverne, où ele se trouvait sur une plate-forme surplombant un abîme très profond, semblant sans fin.

            Plus bas et de l'autre côté de l'abîme, se trouvait une autre plate-forme semblant donner sur une porte ou un tunnel s'enfonçant dans le mur opposé...




            Nous réalisons que ce qui suit pourrait sembler incroyable à beaucoup de lecteurs, mais nous leur demandons de se faire leur propre idée de sa véracité. Miss Jessup jure que ce qui suit s'est réellement passé.


     De ce tunnel inférieur situé de l'autre côté de l'abîme, déclare t- elle, surggirent quelques très grandes créatures de forme humanoïde, mais totalement recouvertes de poils de la tête aux pieds.

    L'apercevant, elles levèrent leurs armes dans sa direction, à tel point qu'un vent violent se mit à souffler dans la caverne, soufflant sa bougie.

    Une "chose" humide et rampante (apparemment une créature de différente sorte) la frôla alors.


    malte hyogee d hal saflieni malte02

    Tout ceci se passa au moment où la personne qui la suivait commençait à émerger depuis le passage dans la caverne. Ils pne purent comprendre ses tentatives paniquées pour rejoindre le passage et reganger la chambre de l' Hypogeum, mais y concentirent après leur insistance. Lorsqu'ils se retrouvèrent tous dans la chambre de l'Hypogeum, le guide vit son expression et la regarda d'un air "entendu".



    Fabuleux repère et ouverture sur un autre monde, sous l'Hypogée d'Hal Safientià Malte





    Environ une semaine après la disparition des enfants et de leur(s) enseignant(s), elle vit lors de sa seconde visite un tout nouveau guide qui nia que l'autre guide aît jamais travaillé ici, bien qu'elle sût que ce guide-ci cachait quelque chose.

    Elle apprit d'autres sources plus coopératives cependant, que ceci était le tunnel que les enfants, leur(s) enseignant(s) et probablement l'ancien guide, avaient emprunté.

    Elle apprit également qu'après que le dernier enfant y aît pénétré, les murs du petit tunnel se refermèrent ou s'effondrèrent.

    Bien que la version officielle établit que les murs s'étaient écroulés sur les tudiants, les équipes de recherche ne furent jamais capables de trouver la moindre trace de l'un ou des enseignants ou des enfants, bien que la corde qu'ils avaient utilisée pour s'attacher à la plus basse des chambres de l'Hypogeum, fut retrouvée nettement coupée, comme par quelque chose de tranchant (pas un roc tombant).   


    ndlr: ce dernier détail est souligné en noir parce qu'il a son importance: en effet, dans le récit d'Andrès Alfaya sur les souterrains de cuba, des équipes entières, de missions cubaine et/ou soviétique, ont disparu suivant un déplacement temporel brutal, qui coupe nette la corde de rappel entre les 2 émanations de perception (*2 dimensions très rapprochées; elles sont au nombre de 48 sur la Terre) . Il faut donc la technologie du déplacement du point d'assemblage pour retrouver les enfants et les faire revenir de cette bande d'émanation voisine à la nôtre... Sans compter qu'en face, "les créatures de grande stature" ne seront pas de tout repos...


    * Lire dans l'ordre les livres de Carlos Castaneda: "Voir", "Le Voyage à Ixtlan", "Histoires de Pouvoir", "Le second anneau de Pourvoir", "Le Don de l'Aigle",  "Le Feu du Dedans", "La Force du Silence"...




    Il fut prétendu que, durant les semaines qui suivirent, les gémissements et cris des enfants furent entendus sous terre et en diffrérents endroits de l'île, sans que personne ne parvienne à localiser l'origine de ces cris. Comme pour les catacombes sous Malte, il existe d'ancients récits stipulant que de profondes cavernes sous 'île se prolongent sious terre au-delà des rivages,et, d'après une source, qu'une partie de ce labyrinthe s'étend sur des centaines de kilomètres au nord et possède des intersections avec les catacombes de Rome (la colline Vaticanus?) ou que cela fut du moins le cas à une certaine époque.


    Il y a tellement de récits documentés suggérant l'existence de telles vastes régions caverneuses se déploient dans des régions infernales de cette planète, ou du moins que la question doive être considérée.

     

    Malte temple mégalitique Ggjantija

     

          Malte abrite "en surface" des ruines mégalithiques de 17000 ans d'âge. Ici temple de Ggjantija







    Si une telle région existe, on peut alors se demander: Pourquoi son existence a-t-elle échappé à ceux de la surface depuis si longtemps ?

    Une réponse possible à cette question pourrait être que, si une telle région existe, et qu'elle est au moins habitée par des créatures physiques en intelligence et en communication avec des anges déchus ou des entités démonniaques, ces êtres non-physiques auraient alors beaucoup à perdre si l'existence de ces cavernes venait à être largement connue, ainsi que pour lerus alliés reptiliens.



    Il existe de nombreux cas où ceux qui ont essayé de découvrir ce qui se passait sous le sol (ou qui ont effectué certaines rencontres, ou ont acquis certaines connaissances sur ces régions infernales, ou ont tenté de rechercher des récits hors de la protection ou de la gouverne divine de Dieu Tout-Puissant) ont eu à souffrir d'attaques spirituelles ou psychiques ou d'oppression, parfois au point d'être conduit à la folie, ou d'adopter une attitude absente de manière irréversible.

    Certains sont également apparemment morts en de mystérieuses circonstances, ou furent pousssés au suicide. Quelque chose se trame réellement "sous nos pieds" avec certaines entités particulièrement malveillantes qui ne veulent pas que nous en prenions connaissance.


    ndlr: Dieu tout-puissant existe, mais intervient-il dans les relations inter-systèmes ?

    Dans notre émanation temporelle, nous sommes trop "fixés" au point de négliger les autres émanations, c'est pourquoi nous affirmons que ces créatures sont "démoniaques", que ce sont des "anges déchus" ;

    Mais nous le sommes plus qu'elles, puisque nous "pétons un câble" au point de devenir fou ou de nous suicider, ou de souffrir de terribles "oppressions" dès que nous sentons la présence des créatures qui manipulent très bien, à l'inverse de nous, le point d'assemblage de la perception .

    Pour retrouver ces enfants, il faut être instruit de la physique de la perception, c'est-à-dire de la variation du point d'assemblage, car nous mourons la plupart du temps, quand notre  raison ne peut plus diriger nos impressions.


    Nous sommes convanicus cependant que, si l'on ne souhaite pas laisser à Dieu, par le Christ, guider et diriger nos recherhces dans cette zone, alors nous ferions mieux de laisser tout cela de côté. Nous connaissons trop de gens ayant essayé de fouiller ce sujet hors de la grâce de Dieu et ayant été détruiits aussi mentalement que physiquement pour tout résultat.

    De plus, plus nous pourrons travailler ensemble dans un seul et même effort pour nous défendre contre cette menace "extra-terrestre", mieux nous serons individuellement.

     

    Malte mégalithe temple de Mnaidra doorway or room H

     

     

                    Ci-dessus: temple de Mnaidra, Malte



    Il existe, à côté de l'incident de Malte, de nombreux autres récits suggérant que des centaines, si ce n'est des milliers de personnes ont disparu sans laisser de traces à l'intérieur ou aus alentours de cavernes inexploresa en différents endroits du monde.

    Comme nous l'avons dit, ces régions ionfernales représentent l'origine la plus probable de la majorité du phénomène connu comme celui des "ovnis". Nombreux de ces appareils ont été observés entrant et sortant des cavernes ou d'ouvertures dans des montagnes éloignées, canyons, etc.

    Il existe des cas répertoriés où des êtres "extra-terrestres" à l'apparence de reptiles tels que ceux décrits par les témoins des ovnis ont été observés dans des cavernes et des renfoncements souterrains naturels ou artificiels.

    Ces rapports sont relativement peu nombreux, mais ils existent.

    Il est concevable que le peu de gens ayant jamais fait de telles rencontres n'aient jamais eu l'occasion d'en revenir ou d'en parler. Ces créatures sont souvent décrites comme étant semblables aux "occupants d'ovnis" !


    Fin de l'histoire tirée du site http://virtuellife.centerblog.net/rub-60-les-souterrains-de-l-île-de-malte-.html

     

     http://antigravity.over-blog.com/


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    stefymedium
    Mardi 16 Novembre 2010 à 15:32
    coucou!! en ce qui concerne les grottes et toutes sortent de sous terrain, sa m' a toujours inquieter et beaucoup angoisser
    2
    cieletenfer Profil de cieletenfer
    Mardi 16 Novembre 2010 à 15:44
    ben moi j'aime bien m'y promener
    3
    apoptose
    Mardi 1er Février 2011 à 00:48
    Sommes nous seul dans l'univers...? Peut etre pas. Mais sur terre surement pas. Le contact aura inéluctablement lieu, 2012 ? Quel en sera un l'aboutissement. Guerre, destruction ou révélation...! Il faut prendre les devants et ne plus se laisser bercer pas nos politiques et nos médias. S'organiser et s'ouvrir à d'autres perspectives c'est urgent.
    4
    cieletenfer Profil de cieletenfer
    Mardi 1er Février 2011 à 11:10
    et si nous allions demander au futur ce qui va ce passer ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :