• le sapotier l'arbre aux miracles

     

      

     

     il y a plus de 6500 ans, les hommes préhistoriques consommaient déjà de la pâte à mâcher végétale, la sève de conifère.

     

     

     

    À la fin du 19ème siècle, Thomas Adams fabrique et commercialise les premiers chewing-gums en mélangeant le chiclé (le latex issu de la sève de sapotillier) avec de la résine et du sirop.
    Mais avec l’industrialisation et la recherche de la moindre dépense, le chiclé a été remplacé par des gommes de synthèse. Aujourd’hui, on retrouve ainsi jusqu’à 100 ingrédients chimiques différents dans un chewing-gum.
    En 1939, le chewing-gum est officiellement reconnu comme un aliment aux États-Unis et il fallut attendre 1944 pour que celui-ci apparaisse en France.
    À l’heure actuelle, les préoccupations de l’environnement prennent une place importante dans le quotidien des gens et c’est pourquoi la création d’un chewing-gum biodégradable est devenue indispensable.

     

     

     

    Ainsi, 56 coopératives composées de 2000 chicléros (producteurs de gommes à mâcher) ont pris la décision de relancer la tradition ancestrale des indiens mayas. Ils travaillent sur une superficie de 1,3 millions d’hectares de forêt tropicale permettant une production de 350 tonnes par an et s’occupent de la production, la logistique, le commerce et les finances pour la fabrication de la gomme.

     

     


    Les chicléros extraient la sève blanche des chicozapotes en taillant une coupure superficielle en forme de « Z » dans l’écorce et la récolte en plaçant un sac à la base de l’arbre.
    Ce procédé permet de diminuer la déforestation au Mexique car après chaque saignée, l’arbre se repose pendant 7 ans avant la prochaine récolte.
    Le chiclé est alors fondu et mélangé à d’autres cires ainsi qu’à du sucre de canne et du sirop d’agave. La pâte est alors pressée et façonnée en bandes de gomme à mâcher.

     

     

    Le chicza présente de nombreux avantages par rapport au chewing-gum classique. Tout d’abord le chicza est biodégradable et commence à se désagréger dès la phase de mastication (le chicza se dégrade en 1 mois contre 5 ans pour un quelconque chewing-gum).
    De plus, le chicza ne colle ni aux vêtements, ni aux cheveux, ni au bitume ce qui permettra de diminuer les nombreux coûts servant à retirer les chewing-gums des lieux publics.

     

     

    Le chewing-gum est fabriqué sans colorants ni conservateurs et son emballage est lui aussi biodégradable.
    On retrouve différentes saveurs pour celui-ci telles que la menthe sauvage, la chaux Heirloom, la menthe verte, le citron, l’orange, la cannelle et les fruits rouges.
    Le prix du paquet s’élève à 1,50 € mais celui-ci n’est malheureusement en vente qu’au Royaume-Uni pour l’instant (WaitroseWhole Foods MarketWahaca Mexican Market EatingPeros Coffee Innovators, Marigold et Planet Organic). Ce concept innovateur devrait toutefois envahir l’Europe d’ici peu.

     

     

    et ce trésor de la nature arrive aussi chez nous par notre bienveillance car nous sommes moi et mon fils les premiers à l'avoir mis sur le marché suisse j'organise aussi des ateliers qui permettent au public de fabriquer eux même leur propre chewing gum avec des thèmes divers comme des chewing gum aux alcools forts ,ou des chewing gum aux plantes ou encore des chewing gum pansements pour la bouche pour soulager des maux de dents ou des bobos type aphtes , j'avais mis une vidéo sur la toile que je remet ci dessous , alors vive le chewing gum qui ne colle pas!


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    meteo48
    Mardi 26 Octobre 2010 à 09:56
    C est vraiment un site très instructif sur L evolution du shewing-gum par l'Humain
    2
    cieletenfer Profil de cieletenfer
    Mardi 26 Octobre 2010 à 09:58
    merci météo je vais essayer d'en planter un en pot pour l'exposer lors de la présentation de mes produits au grand public
    3
    meteo48
    Mardi 26 Octobre 2010 à 09:59
    Oui effectivement se serai pas mal je pense.
    4
    cieletenfer Profil de cieletenfer
    Mardi 26 Octobre 2010 à 10:03
    je vais exposer dans l'ain le week end prochain si il y a du monde qui veulent venir je me ferais un plaisir de leur montrer et de leur faire déguster le produit de mes ateliers
    5
    SIRENE26
    Mardi 26 Octobre 2010 à 10:59
    c'est super ça!!!!on joins l'utile à l'agréable : tu en as pour la gourmandise, et tu peux faire aussi des soins bio - à étudier - merci pour cette découverte
    6
    cieletenfer Profil de cieletenfer
    Mardi 26 Octobre 2010 à 11:01
    mais tout le plaisir est pour moi sirene26 merci ça me fais un immense plaisir et comme c'est une pâte naturelle on peut l'avaler celui ci
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :