•  « L’ange Yaël : ange de tous les enfants du monde.

    Il est dit que l’enfant en naissant a toute la connaissance du monde : il connaît toutes les langues, est expert dans tous les savoirs, philosophe sur la condition humaine et ses travers. Il sent le poids des malentendus. Le premier cri du bébé serait le refus d’être investi de cette responsabilité.
    L’ange Yaël choisit de venir lui rendre visite dans les premières minutes de vie…pour le réconforter, le soutenir. Il lui pose un doigt sur la bouche : « Chut ! Ne raconte pas tout ce que tu sais…la vie est faite pour apprendre étape par étape, marche après marche…ne vas pas trop vite….oublie ce que tu sais déjà pour être toujours curieux ».
    Ainsi l’enfant oublie tout et redécouvre le monde…jour après jour…en toute innocence…
    L’ange Yaël serait là aussi pour accompagner les enfants qui apprennent la vie d’adulte trop tôt… La preuve de son passage : l’empreinte de son doigt sur le haut des lèvres de l’enfant !»



    Chut mon bébé, reprend goût à la vie, découvre doucement, maman et papa t’accompagnent.
     
     
     

    2 commentaires
  •  

     

     

    voici à la demande d'une amie un petit coucou à Gabriel que jamais je n'invoque car j'ai de gros doutes sur son état d'ange du bien ou du mal d'ailleurs,je n'ai pas écris l'article moi même je l'ai copier coller sur un site et je vous met le lien à la fin,car le sujet est tellement épineux que je craint les foudres des adeptes de Gabriel enfin quand je dis "craindre" c'est pas vraiment le mot que je voulais employer car je n'ai pas peur de mes vérités. 

     « Moi, Je suis Gabriel, qui me tiens devant Dieu »

     


    Archange Gabriel

     




    « Noli me timere »

    « Ne me crains pas »



    ~ 1 ~

    À LA RECHERCHE DE

    L'ARCHANGE GABRIEL


    In my time of dying,

    Want nobody to moan.

    All I want for you to do,

    Is take my body home.

    Well well well so I can die easy.

    Well well well so I can die easy.


    Oh Gabriel,

    Let me blow your horn,

    I never did no wrong,

    Did no wrong.

     

    Led Zeppelin, My time of dying in Physical Graffiti, Swansong Records.




    L'Archange Gabriel est apparu aussi bien à Marie qu'à Mahomet. Il est présent aussi bien sur les poteries sumériennes que dans les textes hébreux, et pourtant, personne à ce jour ( c'est-à-dire en 2000 ans ), n'a daigné rédiger sa biographie. Mais après la lecture de ce livre, on comprend : Gabriel représente un sujet dangereux pour la moralité de tous ceux qui s'imaginent qu'il n'est qu'un gentil Ange asexué.

    Avant cette curiosité intense pour les Anges qui s'est traduite par le livre Enquête sur l'Existence des Anges Gardiens1, j'étais persuadé comme beaucoup d'entre-nous, que l'Ange Gabriel n'était apparu qu'à Marie de Nazareth, et que dans ce contexte il ne lui était pas venu à l'esprit de visiter et d'annoncer à d'autres personnages sur d'autres rivages, d'autres nouvelles toutes aussi importantes. Je pensais que son rôle de messager avait été limité exclusivement au périmètre « classique » du Christ.

    Mais voilà, trahison, l'Archange Gabriel a égale ment visité la Mésopotamie, Israël, la Nouvelle-Zélande et même l'Arabie Saoudite où il a dicté patiemment pendant 22 ans le Coran à Mahomet, sourate après sourate. On peut légitimement s'étonner que le messager mythique de la chrétienté ait pu commettre une telle infidélité. Si vous posez cette question à diverses personnalités ecclésiastiques, à un rabbin, ou tout simplement au curé de votre paroisse, vous découvrez très vite que leurs réponses, après une bonne minute de silence, commencent à tourner dans le vide, tout comme leurs neurones, non programmés pour traiter cette question. Au mieux, on obtient « les voies de Dieu sont impénétrables » ou incompréhensibles, suivant la confession, lorsque l'existence des Anges elle-même n'est pas remise en question. Dans le meilleur des cas, on vous dira que le Gabriel de Mahomet n'est pas le même que celui du Christ...

    Et pourquoi ne serait-il pas le même ? Peut-on imaginer le célèbre Archange Gabriel permettre qu'un autre Ange  déchu par définition  commette une telle usurpation d'identité ? Impensable. Et d'abord que savons-nous réellement de lui ? Rien. Pourtant, plus de 2 millions de personnes sur cette terre portent son prénom. Si nous avons plus de commentaires et d'interprétations des textes bibliques que d'étoiles dans le ciel, à ce jour, il n'existe aucun livre détaillant l'oeuvre de cet Ange définitivement stratégique et politiquement incorrect, hormis celui-ci.

    Pour tenter de comprendre, j'ai donc rassemblé et disséqué toutes les informations disponibles sur cet Archange si mystérieux et si contradictoire, mais dont chaque mission et chaque parole prononcée laisse une trace indélébile : Gabriel est le dénominateur commun des trois plus grandes religions, prêtes aujourd'hui à s'affronter. Si les bibliothèques mondiales regorgent d'ouvrages traitant des effets de sa visite chez Marie de Nazareth ou sur la psychologie du Prophète, nul auteur n'a voulu suivre l'Ange Gabriel  de la classe des Arch anges  et plus particulièrement des « sept esprits qui se tiennent nuit et jour devant le Trône de Dieu », dans son cheminement à travers l'Ancien Testa­ment des juifs, le Nouveau Testament des chrétiens ou le Coran des musul mans.

    Pourquoi ?

    Parce que toutes les informations mises bout à bout bousculent l'idée que Rome a tenu à nous imposer. Mais lorsque nous sommes obligés de faire un détour parce que des passagers musulmans se sont prosternés vers La Mecque pour prier, et ce juste devant votre porte d'embarquement à Roissy, c'est un écho de Gabriel. Lorsque vous entrez dans une église et qu'une récitation sourde du chapelet arrive à vos oreilles, c'est à nouveau un écho de Gabriel. Les rabbins qui interprètent les rêves sur la base des textes sacrés, c'est encore lui. Dans les plus beaux tableaux du Louvre, de Florence et du Vatican, on retombe sur cet Ange. Impossible d'ouvrir un livre d'art sans trouver au moins une Annonciation. Et les plus grands, de Léonard de Vinci à Gabriel Dante Rossetti, en passant par Fra Angelico et même Eric Hebborn, se sont appliqués à le peindre en plein exercice de sa fonction, comme s'ils avaient voulu saisir, fixer cet instant crucial de l'histoire humaine.

    On le constate, l'Archange Gabriel, bien qu'invisible ou inexistant, est incontournable et omniprésent. Il a annoncé la naissance du Christ et il annoncera aussi, selon d'autres textes, la Fin du monde, au son des trompettes. Compte-tenu donc des effets de ses visites terrestres précédentes, j'ai étudié cet Archange que l'Islam déclare être  en plus  le chef de tous les Anges gardiens ! Alors d'où vient-il, qui visite-t-il, quand, comment et pourquoi ? Après plusieurs années de documentation et de recherches, la mise en forme de toutes les informations le concernant m'a permis de dresser un portrait totalement inattendu du plus médiatisé et aussi du plus discret des Anges. Voyage entre Terre et Ciel en compagnie du plus mystérieux des Archanges dont l'auteur Nuruddin Ar'Raniri2 nous dit :

     

    « Entre ses yeux se trouve le Soleil car ses cheveux sont composés de toutes les étoiles que nous obser vons.

    Chaque jour que Dieu fait, Gabriel plonge 365 fois dans la Mer de Lumière afin que chaque goutte d'eau qui dévale de ses ailes puisse créer un nouvel Ange gardien ».

     

    source

     http://www.jovanovic.com/gabriel.htm


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique