• on peut fabriquer son propre flingue

     

    à la suite du drame des états unis il est complétement fous qu'on puisse fabriquer une arme chez à la maison en toute facilité 

     

    VIDÉO - Un étudiant texan est parvenu à tirer six balles avec une arme principalement fabriquée en plastique, chez lui, à l'aide d'une imprimante en trois dimensions.

    Cody Wilson, étudiant au Texas, a voulu s'illustrer au travers d'un projet original et spectaculaire, rapporte le site du magasine en ligne Wired. Initiateur du projet Wiki Weapon, il a fabriqué puis assemblé par ses propres moyens une arme de calibre 22 long rifle ; pour ensuite partager ses plans et méthodes en open source sur Internet.

     

     

    Les premières pièces de l'arme, moulées en plastique avec une imprimante en trois dimensions dernier cri, ne répondent pas encore aux exigences de solidité de leur créateur. Ce dernier n'est d'ailleurs pas encore parvenu à construire un modèle 100% en plastique: le canon et la crosse restent pour l'heure en métal. L'arme se désagrège actuellement au bout de six coups, là où l'étudiant voudrait pouvoir tirer 20 balles.

    Le créateur de Wiki Weapon espère faire réagir les gouvernements en prouvant que tout citoyen peut désormais disposer d'une arme chez lui.

     

    réservée aux professionnels, l'impression 3D fait son chemin vers les amateurs passionnés, et promet de bousculer aussi bien les droits d'auteur que des modèles économiques. Mais pas seulement. Les imprimantes 3D pourraient aussi rendre plus difficile l'application des lois qui réglementent ou interdisent la commercialisation de certains objets. Certains tentent déjà d'imprimer des armes..."

     

    Avec l'impression tridimensionnelle, de nouvelles problématiques sont en train d'apparaître. Les ayants droit, soucieux de préserver leurs intérêts, ont commencé à s'opposer à certains comportements. Les imprimantes 3D ont ainsi fait l'objet d'une première plainte en piratage l'an passé, pour la mise en ligne d'un modèle imprimable du cube utilisé dans le film Super 8 de JJ Abrams.

    L'impression en trois dimensions promet pourtant de transformer en profondeur le modèle économique, en apportant dans les foyers les outils nécessaires pour concevoir relativement facilement des biens plutôt que de les acheter déjà manufacturés dans le commerce. Car les imprimantes gagnent chaque année en vitesse et en précision, tandis que le prix des modèles est désormais accessible à n'importe quelle bourse.

    Si cette technique de production industrielle pose de nouvelles problématiques, elle engendre aussi de nouveaux défis. Qu'en est-il des biens dont la détention est réglementée, comme une arme à feu ? Cela pose des problèmes de fond, car ce n'est peut-être qu'une question de temps avant de voir des modèles d'armes circuler sur la toile, et inciter certains internautes à en "imprimer" certaines.

    C'est un sujet que la CIA a visiblement commencé à aborder. Le National intelligence Council (NIC) a en effet mentionné l'impression tridimensionnelle dans son dernier rapport consacré sur l'état du monde dans vingt ans, listant notamment les avancées technologiques pouvant non seulement transformer les relations internationales mais aussi révolutionner les sociétés.

    Imprimer une arme fonctionnelle en 3D, c'est presque possible

    Les cas d'impression d'une arme à feu sont pour l'heure assez rares, mais ils existent. Un internaute du forum spécialisé AR15.com, consacré au fusil d'assaut, s'est lancé dans l'aventure, a rapporté New Scientistcet été, en imprimant certaines pièces de l'arme. Comment, dans ces conditions, espérer contrôler la possession et la circulation d'armes dans un pays, si ce phénomène prend de l'ampleur ?

    Pour l'heure, concevoir une arme à feu à partir de pièces imprimées via une imprimante 3D est délicat. Wiredrapporte que le projet d'un étudiant américain Cody Wilson, à l'origine du projet Wiki Weapon, a abouti à un résultat mitigé. L'arme a réussi à tirer six cartouches avant de se casser. Cody Wilson espérait que l'arme puisse déverser une vingtaine de tirs.

    En comparaison des standards occidentaux de conception d'armes à feu, le projet de Cody Wilson doit faire d'immenses progrès (l'AR-15 a une cadence de tir de 800 coups / minute, à titre indicatif). Mais malgré ses défauts, l'arme conçue par le projet Wiki Weapon a permis d'effectuer six tirs, ce qui est suffisant pour blesser ou tuer.

    Ce prototype n'a pas été entièrement conçu par une imprimante 3D. Basé sur la structure d'un fusil d'assaut AR-15, seules quelques pièces ont été effectivement imprimées avec du plastique (la partie inférieure et la détente de l'arme). D'autres essais suivront néanmoins, afin d'aboutir un jour à la création d'une arme entièrement conçue par une imprimante 3D.

    En soi, une imprimante 3D ne tue évidemment pas. C'est l'usage qu'on en fait et de l'objet qu'on imprime qui peut tuer. Une imprimante 3D permet en théorie de créer beaucoup de choses, y compris des biens considérés comme illicites ou dangereux. Or, la capacité promise par ces appareils va inévitablement amener un débat sur leur régulation.


  • Commentaires

    1
    Heidi
    Vendredi 21 Décembre 2012 à 18:46
    Les armes aura toujours été un objet très convoité, chez nous c'est régulé, beaucoup d'armes ont du être rendues, ça à fait un gros bruit chez nous ça... Les meurtres par armes à feu ont fortement baissés, c'est facile, lors d'une dispute de sortir un arme et de commettre l'irréparable, je suis contre les  armes quelles qu'elles soient;) Belle fin de journée,  bon week-end et joyeux préparatifs pour la fête de Noël, prends  bien soin de toi et si on ne se lit plus jusque-là , Joyeux Noël et plein de bonheurs pour toi et toutes les personnes que tu aimes, doux bisous

    <o:p></o:p>

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Lundi 5 Mai 2014 à 11:31
    C'est quand même flippant quand on pense aux dérives que pourrait engendrer l'impression 3d, il va falloir rapidement légiférer sur cette nouvelle technologie.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :