• cette photo à été prise sans flasch vers 2 heures du matin la veille de l'ouverture de la boutique d'une amie qui fait des produits naturels et merveilleux en   cosmetiques ,la boutique de Daena  à la roche sur foron  venez en parler avec elle .

     


    votre commentaire
  • vous rêvez d'un voyage au coeur de l'étrange et de l'insolite ? le blog des circuits de l'étrange va vous guider , restez brancher et vous découvrirez comment et ou aller vers des destinations incroyables et mysterieuses ,rendez vous sur le lien si dessous et découvrez comment voyager autrement , bon voyage à tous .

     

     

    http://lescircuitdeletreange.empowernetwork.com/

     


    votre commentaire
  • c'est sur la commune de  le vaud qu'il se trouve , on ne sais pas pourquoi mais il est totalement impossible de prendre une photo sous ses branches toutes fois on peut prendre une photo de lui à plus de 50 métres mais pas en dessous 

     

     

    la personne qui est venu avec moi c'est sentie mal sous ses branches mais il dégage une ambiance lourde, voici une ou deux photos que j'ai pu tout de même prendre mais on dirait que je prend la photo de la fenêtre d'une voiture en marche 

     

     

     

     

    j'ai cherché un peu et en cherchant j'ai pu rencontrer un agriculteur qui m'a rapporter que des scénes bien curieuses ont lieu sous cet arbre , des chevaliers munis de tablards avec la croix templiére viendraient sous cet arbre à la saint jean , un promeneur m'a assurer que des femmes en blanc viennent danser les nuits de solstices sous cet arbre, et une autre personne me dit y avoir vu une reunion de druide , bref 3 personnes 3 récits on peut voir dans les petits espaces de ce tronc des petits papiers que je n'ai pas lu mais c'est surement des priéres ou des souhaits , j'ai  relever une inscription que je n'ai pas pu photographier et qui se trouvait aussi sur un arbre de la forêt du temple non loin de la fontaine aux oiseaux dans l'aube , je trouve cet arbre étrange ,magnifique , tenebreux et facinant 

     

     

     

     

    toutes les photos prises sous cet arbre sont aussi magiques que lui . 

     


    8 commentaires
  • La Corse est aujourd'hui la région qui possède le plus de dolmens et de menhirs en Europe. Environ 500 ont été mis au jour. Un record ! Mais ce qui fait la particularité de cette île par rapport aux autres îles de la Méditerranée est que, sur certains de ces menhirs, on peut distinguer des visages humains, voire des corps entiers d'hommes armés. La moitié de ces statues menhirs, réalisées entre le néolithique et l'âge de bronze, sont situées sur le site de Filitosa, dans la commune de Sollacaro, en Corse du sud.

    http://www.corserealite.com/pages/lieux/filitosa/menhirs-du-neolithique.htmlfilitosa-corse.jpg

     

    Filitosa
    Le site archéologique de Filitosa, situé en Corse du sud, dans la basse vallée du Taravo, entre Propriano et le petit port de Porto Pollo, a été découvert en 1946. On y trouve les vestiges d’un petit village torréen, composé de statues, de monuments et de menhirs imposants, de 2 à 3 mètres de haut.
    A chacune des statues-menhirs retrouvées a été attribué un numéro. Filitosa V est celle qui a la plus grande taille. Elle est aussi celle qui montre un équipement (armes : longue épée et poignard) le plus important et le plus précisément sculpté.
    Certaines statues de ce site préhistorique dateraient du Néolithique et seraient antérieures aux constructions de la civilisation Torréenne (-1500/-1300).
    Corse

    http://luisiades.free.fr/?p=3180

     

    <script type="text/javascript" src="http://www.hebdotop.com/cgi-bin/hebdotop.eur?id=229061"></script>


    votre commentaire
  • Les fantômes du château de Fougeret (86) : mythe ou réalité ?

    À l’occasion des Journées du patrimoine, le château de Fougeret ouvre ses portes et accueille une exposition inédite de photos d’esprits qui sont censés hanter les pièces du château, selon ses propriétaires. 

    • Par Bernard Dussol
    • Publié le 05/09/2013 | 16:15, mis à jour le 05/09/2013 | 16:15
    Le salon gothique du château de Fougeret © Archives famille Geffroy
    © Archives famille Geffroy Le salon gothique du château de Fougeret
    L'exposition proposée par les actuels propriétaires du château, François-Joseph et Véronique Geffroy, est constituée de clichés pris par l’Institut français de recherche et d’expérimentation spirite (IFRES), grâce à une machine spécialement conçue à cet effet.
    Voici l'une des photos de cette exposition.
    © Ifres
    © Ifres

    Troublant en effet ! Grâce à cet équipement spécial mis au point par leurs soins, ces chercheurs prétendent avoir réussi à fixer sur pellicule des spectres. Pour les adeptes de l'association IFRES, il s'agit de fantômes et leurs conclusions sont censées corroborer les constatations des occupants du château.
    Car à en croire ses actuels propriétaires, ce lieu réserverait bien des surprises.Depuis 2009, Véronique et François-Joseph Geffroy ont acquis le Château de Fougeretalors qu'il était abandonné depuis un demi-siècle.

    Dès leur arrivée, la famille est témoin de manifestations bizarres : voix, bruits de pas, apparitions de silhouettes, déplacement de meubles… Il n'en faut pas davantage pour attirer des dizaines de médiums et de spécialistes des activités paranormales qui viendront confirmer la présence d’esprits dans ces lieux.

    Et comme les propriétaires ont visiblement le sens des relations publiques et des affaires, ils vont jouer sur la corde du sensationnel et des émotions fortes pour faire affluer les touristes. Un spot publicitaire fort bien réalisé vante l'étrangeté des lieux.
     

     

    Reportages, films, articles dans la presse spécialisée, les manifestations étranges du château de Fougeret n'en finissent pas d'alimenter les rumeursdans certains milieux ésotériques. Les médiums aussi défilent et draînent des dizaines de visiteurs curieux qui versent leur obole pour passer des soirées-frisson.

    « Oui, nous avons besoin de ces visites pour le budget de l'association Fougeret et les travaux, concédait Véronique Geffroy dans une interview accordée à nos confrères de La Nouvelle République.

    A Queaux, certains habitants ne veulent pas être dupes et dénoncent cette publicité "uniquement destinée à rapporter de l'argent pour assurer la restauration du château".
    Le couple Geffroy ne s'en émeut pas, certain de tenir entre ses mains un lieu où la magie et le rêve se mélangent pour le plus grand bonheur des visiteurs.
     

     

    14 et 15 septembre prochains, le château de Fougeret, à Queaux, dans le sud de la Vienne, ouvrira ses portes au grand public lors des Journées du patrimoine.

     

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique